Défense
Le rapprochement de DCN et Thales entériné pour 569 millions d'euros

Actualité

Le rapprochement de DCN et Thales entériné pour 569 millions d'euros

Défense

L'arrêté du 23 mars fixant les modalités de transfert à Thales de 25% du capital de DCN a été publié mardi au journal officiel. Après le feu vert de la Commission européenne et de la Commission des Participations et des Transferts, le rapprochement des deux groupes de défense est donc définitivement entériné. In fine, DCN a été valorisée à 2.276 milliards d'euros, hors trésorerie (1.41 milliard d'euros). Pour posséder 25% du capital de l'entreprise, soit 14,075 millions d'actions, Thales versera à l'Etat 569.1 millions d'euros. Cette somme proviendra en très grande partie de la trésorerie de DCN, qui rachète à l'électronicien, suivant l'accord, ses activités navales françaises hors équipements (principalement l'activité systèmes de combat), ainsi que ses participations dans MOPA2 (35%) et Armaris (50%). En tout, DCN paiera ces acquisitions 514 millions d'euros à Thales. Pour le groupe d'électronique, il ne restera plus qu'à décaisser 55 millions d'euros (la fameuse soulte, qui assure le complément).

Conditions plus avantageuses mais compléments prévus

Les conditions du rapprochement (projet Convergence) sont donc nettement plus favorables à Thales qu'elles ne l'étaient au moment de la signature de la lettre d'intention, en décembre 2005. A l'époque, DCN était valorisée à 2.8 milliards d'euros et la soulte payée par Thales devait osciller entre 100 et 150 millions d'euros. Toutefois, l'accord final prévoit une réévaluation possible des sommes payées par l'Electronicien à l'Etat. Le prix de base concédé à Thales (569.1 millions d'euros), pourra notamment être revu à la hausse en fonction du résultat opérationnel du groupe, entre 2007 et 2011. Un second complément est prévu si DCN remporte de nouveaux contrats à l'export d'ici le 31 décembre 2013, ce qui est plus que probable.
Comme prévu, l'actionnariat salarié fait également son entrée dans la vie des anciens arsenaux. 1.163 million d'actions sont réservées aux personnels. Enfin, Thales pourra exercer un droit d'achat de 10% supplémentaires du capital entre le 30 mars 2009 et le 29 mars 2012.
A l'issue de Convergence, la nouvelle DCN, leader européen de l'industrie navale militaire, est forte de plus de 13.000 salariés et d'environ 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Naval Group (ex-DCNS)