Défense
Le ravitailleur britannique Fort George tire sa révérence

Actualité

Le ravitailleur britannique Fort George tire sa révérence

Défense

Le 3 février, le RFA Fort George est rentré pour la dernière fois à Plymouth. Victime des économies budgétaires, le grand ravitailleur britannique va être désarmé prématurément. Construit par Swan Hunter, le bâtiment est entré en service en 1993 au sein de la Royal Fleet Auxiliary, force de soutien de la Royal Navy. Long de 203.5 mètres pour une largeur de 30.4 mètres, le Fort George affiche un déplacement de plus de 36.000 tonnes en charge. Ses soutes lui permettent d'embarquer 9500 tonnes de gasoil, 2400 tonnes de carburant aviation, 5000 m3 de munitions, 3000 m3 de rechanges, ainsi que des vivres. Doté de deux portiques de ravitaillement à la mer et de cinq grues d'une capacité de 5 à 25 tonnes, le navire dispose d'importantes installations aéronautiques. Un hangar peut accueillir trois hélicoptères de type Merlin ou Sea King, et une vaste plateforme permet la mise en oeuvre simultanée de deux machines. Elle a même été conçue, à l'origine, pour pouvoir accueillir un avion à appontage vertical Harrier.
Initialement, six ravitailleurs polyvalents de ce type étaient prévus mais seuls deux ont été construits. Pour le moment, le Fort Victoria, sistership du Fort George, demeure en service au sein de la RFA.

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques