Défense
Le RFA Argus en escale à Brest la semaine prochaine

Actualité

Le RFA Argus en escale à Brest la semaine prochaine

Défense

Bâtiment unique en Europe, le porte-aéronefs auxiliaire Argus, de la Royal Fleet Auxiliary britannique, doit faire escale à Brest la semaine prochaine. Son arrivée dans le port breton est prévue le 8 janvier et son départ deux jours plus tard.

Ancien porte-conteneurs, lancé en 1981 sous le nom de Contender Brezant au chantier Breda de Venise, le navire a été acquis par la Grande-Bretagne en 1984 pour être transformé en porte-aéronefs auxiliaire. Les travaux ont été réalisés à l'époque par Harland & Wolff à Belfast. Long de 175 mètres pour une largeur de 30.4 mètres et un déplacement de 28.000 tonnes en charge, l'Argus a été doté d'un pont d'envol renforcé long de 113.5 mètres pour une largeur de 28 mètres. Comptant deux spots d'appontage et trois places de parking, cette plateforme est reliée par deux ascenseurs de 18 tonnes à un hangar aménagé en lieu et place des anciennes cales à conteneurs. Le bâtiment pouvait, ainsi, recevoir jusqu'à 6 hélicoptères et 12 avions à décollage et appontage vertical du type Harrier. Ces appareils étant aujourd'hui retirés du service, l'Argus ne peut servir qu'en tant que porte-hélicoptères. Grâce à une rampe arrière, communiquant avec le hangar, le bâtiment, armé par 240 marins, peut également embarquer des véhicules et du matériel. Suite à la guerre du Golfe, l'Argus a, par ailleurs, été doté d'importantes infrastructures hospitalières, avec quatre blocs opératoires et 100 lits. 

 

 

Le RFA Argus (© MICHEL FLOCH)

Le RFA Argus (© MICHEL FLOCH)

Royal Navy