Marine Marchande
Le sablier Banco s'échoue sur les rochers à Lézardrieux

Actualité

Le sablier Banco s'échoue sur les rochers à Lézardrieux

Marine Marchande

Impressionnante image que celle du cargo sablier Banco, de la société française Copermer, littéralement perché sur la roche Donan, face à Lézardrieux (Côtes d'Armor). Suite au coup de vent de la nuit précédente, le navire a rompu ses amarres dans la matinée de samedi et est allé s'échouer à quelques encablures de son mouillage. La marée a ensuite baissé, laissant le bateau en équilibre sur les rochers. Après une première tentative infructueuse samedi soir, les sauveteurs de la station SNSM de Loguivy sont parvenus, hier matin, à dégager le Banco, puis à le ramener à quai. « Les autorités et les marins craignaient une pollution au gasoil. Finalement, le Banco s'en sort avec quelques griffures de coque mais un safran plié en deux. Il devra probablement être placé en cale sèche pour une investigation plus poussée », expliquent nos confrères du journal Le Télégramme.
Construit en 1970, le Banco présente une capacité de 270 m3. Battant pavillon français, avec Paimpol pour port d'attache, il est exploité par Copermer pour l'extraction de sable et le transport maritime. La société costarmoricaine compte deux dépôts à Lézardrieux et Paimpol.

Les équipiers de la SNSM (© : LE TELEGRAMME - MARIE-HELENE CLAM)
Les équipiers de la SNSM (© : LE TELEGRAMME - MARIE-HELENE CLAM)

Le Banco samedi, à marée basse (© : LE TELEGRAMME - MARIE-HELENE CLAM)
Le Banco samedi, à marée basse (© : LE TELEGRAMME - MARIE-HELENE CLAM)

Pollution en mer et accidents