Divers
Le « Sarkoscud » vogue en Méditerranée

Actualité

Le « Sarkoscud » vogue en Méditerranée

Divers

Fin août est arrivée en Corse une nouvelle embarcation rapide destinée aux visites dans la réserve naturelle de Scandola, au nord de l'île. Long de 11.5 mètres pour une capacité de 12 places, cet engin, capable d'atteindre la vitesse de 50 noeuds, a été baptisé « Sarkoscud » par ses propriétaires, qui ont créé la société Corse Emotion. Ayant découvert cette embarcation semi-rigide ultra-rapide pendant un voyage en Australie, Armand Faucher et Baptiste Bacchiolelli ont eu l'idée d'en acquérir un exemplaire. Grâce à sa vitesse, le bateau peut en effet rapidement rejoindre les îles de Scandola, situées au large, laissant ainsi plus de temps aux touristes pour découvrir cette superbe réserve naturelle. Dans son édition du 19 septembre, le journal Corse Matin se faisait néanmoins l'écho de problèmes rencontrés par les deux entrepreneurs avec le nom de leur embarcation, qui fait inévitablement penser au président de la République. « C'est en référence à la vitesse que nous avons choisi son nom. Pas pour manquer de respect à qui que ce soit », ont expliqué les deux hommes au quotidien. Depuis, la situation semble s'être arrangée, l'administration acceptant de délivrer toutes les autorisations pour que le Sarkoscud puisse naviguer.