Défense

Actualité

Le satellite d’observation Pléiades 1b prêt au lancement

C’est demain que le satellite d’observation Pléiades 1b doit décoller du centre spatial de Kourou, en Guyane. L’engin, réalisé par Astrium pour le compte du CNES, sera mis en orbite par une fusée Soyuz. Il va rejoindre son aîné, Pléiade 1a, lancé en décembre 2011, afin de constituer une constellation. « Une fois Pléiades 1B en orbite, Astrium Services offrira des produits d’imagerie en très haute résolution avec une capacité de revisite quotidienne. Pour ses utilisateurs, Pléiades signifiera bientôt deux fois plus d’images, plus rapidement et plus régulièrement, dans une résolution hors du commun », affirme Evert Dudok, président d’Astrium Services. 

 

Un vraquier vu par Pléiades 1a (© : ASTRIUM)
 

La revisite quotidienne de n’importe quel point du globe va permettre d’apporter une réactivité accrue dans le rafraîchissement des informations. Les zones de conflit, de crise ou de catastrophe naturelle seront visibles en quelques heures, permettant par exemple de planifier des opérations d’évacuations ou de secours. Les satellites pourront, également, servir dans le domaine de la sécurité maritime, par exemple dans le cadre de la lutte contre le narcotrafic. La constellation Pléiades va aussi permettre de suivre chaque jour l’activité de sites (avancement de la construction d’un ouvrage de génie civil, surveillance d’un site minier, industriel ou militaire…). Par ailleurs, précise Astrium, en offrant deux fois plus d’images à leurs utilisateurs, les satellites Pléiades constitueront un outil performant pour la cartographie de vastes zones en très haute résolution, les images étant acquises deux fois plus vite, et offriront plus de chances de produire une image sans nuage.

 

Hong Kong vu par Pléiades 1a (© : ASTRIUM)

 

C’est le positionnement des deux satellites Pléiades à 180° sur la même orbite quasi-polaire héliosynchrone, à 700 km d’altitude, qui va permettre une revisite quotidienne de tout point du globe. Comme Pléiades 1A, Pléiades 1B permettra de fournir des produits d'une résolution de 50 cm sur une largeur d’image de 20 km, aux ministères français et espagnol de la Défense, aux institutionnels civils et aux utilisateurs privés, à travers Astrium Services, le distributeur exclusif des produits Pléiades sur le marché civil.

En plus de leur grande précision, Astrium ajoute que les satellites Pléiades, dont l’instrument d’imagerie optique à haute résolution est fourni par Thales Alenia Space, autorisent des prises de vue tout autour de leur position dans différents modes de prises de vues (20 images sur un million de kilomètres carrés, mosaïque, corridor, 3D…)

Astrium