Divers
Le satellite océanique Sentinel-6 en route vers son site de lancement

Actualité

Le satellite océanique Sentinel-6 en route vers son site de lancement

Divers

Le satellite européen Copernicus Sentinel-6 Michael Freilich, baptisé en l'honneur du directeur des sciences de la Terre de la Nasa récemment décédé, va quitter les usines Airbus de Friedrichshafen pour rejoindre son site de lancement de Vandenberg en Californie. Il sera lancé le 10 novembre à l’aide d’un lanceur Falcon 9 de SpaceX.

Ce satellite effectuera des mesures de haute précision de la topographie océanique. Le satellite mesurera sa distance à la surface de l'océan avec une précision de quelques centimètres et utilisera ces données pour la cartographier, en répétant le cycle tous les dix jours, la mission pouvant durer jusqu'à sept ans. Il documentera les changements de hauteur des vagues, enregistrera et analysera les variations du niveau des mers et observera les courants océaniques.

L'observation exacte des changements de hauteur de la surface de la mer permet de mieux comprendre le niveau global de la mer, la vitesse et la direction des courants océaniques et le stockage de la chaleur dans les océans. Ces mesures sont essentielles pour la modélisation des océans et la prévision de l'élévation du niveau de la mer. En outre, Sentinel-6 fournira des données sur les grands lacs et rivières afin d’aider à la gestion de l’eau. Les résultats aideront les gouvernements et les institutions à mettre en place une protection efficace des régions côtières.

La mission Sentinel-6 s'inscrit dans le cadre du programme européen Copernicus pour l'environnement. Cette mission comprend deux satellites et est développée sous la direction industrielle d'Airbus. Bien qu'il s'agisse d'une mission européenne, Sentinel-6  a été développée  conjointement par l'ESA, la NASA, EUMETSAT et la NOAA, avec le soutien du CNES.

 

(© AIRBUS)

(© AIRBUS)


 

Airbus | Toute l'actualité du constructeur aéronautique et de sa logistique maritime