Croisières et Voyages
Le Scarlet Lady de retour à Gênes
ABONNÉS

Actualité

Le Scarlet Lady de retour à Gênes

Croisières et Voyages

Le premier paquebot de Virgin Voyages est de retour en Italie, cinq mois après sa livraison par Fincantieri et sans avoir pu encore effectuer la moindre croisière commerciale en raison de la pandémie. Alors que le Scarlet Lady avait rejoint la Floride début mars et y était immobilisé depuis, avec de gros problèmes pour rapatrier les membres d’équipage depuis cet Etat particulièrement touché par le Covid-19, le groupe de Richard Branson a décidé de renvoyer le navire à Gênes. Cela, afin de faciliter l’organisation du retour des personnels à leur domicile, tout en profitant de la proximité du chantier constructeur pour effectuer certains travaux. Parti de Miami le 23 juin, le Scarlet Lady a fait son entrée le 13 juillet dans le port de Gênes et s'est amarré au terminal croisière de la ville.

 

 

 

 

Livré le 14 février dernier par le chantier génois de Sestri Ponente, le paquebot ne devrait débuter son activité que cet automne, si les conditions sanitaires le permettent, Virgin Voyages ayant annulé son programme estival de croisières. Long de 278 mètres pour une largeur de 38 mètres et une jauge de 110.000 GT, Le Scarlet Lady est conçu pour pouvoir accueillir 2770 passagers - uniquement des adultes – servis par 1100 membres d’équipage.

Il s’agit du premier d’une série qui doit comprendre quatre paquebots. Son premier sistership, le Valiant Lady, a été mis à l’eau fin mai à Sestri Ponente et est désormais en achèvement à flot en vue d’une mise en service en 2021. Quant aux deux autres, ils doivent être livrés en 2022 et 2023 par Fincantieri.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Fincantieri