Divers
Le Sea-Watch 3 doit débarquer 363 rescapés en Sicile

Actualité

Le Sea-Watch 3 doit débarquer 363 rescapés en Sicile

Divers

Le navire humanitaire Sea-Watch 3 a reçu mercredi l’autorisation de débarquer 363 rescapés à Augusta, en Sicile, où il était arrivé dans la soirée. Ils ont été secourus lors de plusieurs opérations en Méditerranée fin février. Le navire humanitaire cherchait depuis quelques jours un port sûr.

Le 1er mars, ne pouvant accueillir davantage de personnes, il avait dû déployer des canots de sauvetage pour venir en aide à 90 migrants à bord d’un bateau en bois, se trouvant à proximité de Lampedusa. Quelques heures plus tard, ils avaient été recueillis par les garde-côtes italiens.

 

(© SEA-WATCH)

(© SEA-WATCH)

 

Par ailleurs, en attendant une décision de la Cour européenne de justice, le tribunal administratif de Palerme a autorisé un autre navire de l’association Sea-Watch, le Sea-Watch 4, à reprendre la mer. Il était immobilisé depuis le 19 septembre par des blocages administratifs. Plusieurs navires humanitaires ont ainsi été bloqués en Italie l’automne dernier. Avant de reprendre ses opérations, le Sea-Watch 4 devrait passer par un chantier, après plusieurs mois d’immobilisation.

Enfin, après une quarantaine en Sicile, l’Ocean Viking, de l’ONG SOS Méditerranée, est arrivé lundi à Marseille, où doivent être menées des opérations de ravitaillement et d’entretien du navire. Il avait débarqué à Augusta, début février, 422 rescapés.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Migrants | Actualité maritime des flux migratoires