Défense
Le second porte-avions chinois mis en service

Actualité

Le second porte-avions chinois mis en service

Défense

Mis à l’eau en avril 2017 à Dalian et ayant débuté ses essais au printemps 2018, le Shandong, second porte-avions de la marine chinoise, a été officiellement mis en service hier à Sanya (Hainan). Ce qui ne signifie néanmoins pas qu’il soit encore pleinement opérationnel, sa montée en puissance allant maintenant se poursuivre.

Le Shandong est le premier porte-avions de construction nationale. Il s’agit d’une copie améliorée du Lianong, bâtiment chinois de ce type, livré en 2012 par les chantiers de Dalian. Le Liaoning est l’ancien Varyag soviétique (sistership du Kuznetsov) repris par la Chine alors qu’il était resté inachevé en Ukraine après la chute de l’URSS. Long de 304 mètres pour un déplacement d’environ 65.000 tonnes en charge, il est armé par près de 2000 marins, auxquels s’ajoutent les personnels du groupe aérien embarqué, soit 500 à 600 hommes. Pour l’heure, le bâtiment n’embarque que des avions du type J-15, copie chinoise du chasseur russe Su-27 Flanker. 24 à 26 appareils pourraient être logés à bord, en plus d’une douzaine d’hélicoptères.

Du type 001A, le Shandong est apparemment un peu plus grand (315 mètres) et lourd (70.000 tpc) avec une capacité d’emport annoncée à une quarantaine d’aéronefs, dont plus de 30 J-15.

Pour la suite, les chantiers chinois travaillent sur un nouveau modèle, le type 002, dont une première vue a été diffusée fin juin 2018. L’image d’artiste, servant de fond à une réunion d’officiels chinois, montre ce bâtiment encadré du Liaoning et du Shandong. Selon cette première image, le type 002 serait non pas doté comme ses deux prédécesseurs d’un tremplin mais de catapultes, dont trois sont visibles. La mise en service de cette nouvelle unité, est prévue au cours de la prochaine décennie. On ne sait pas encore si ce bâtiment sera à propulsion conventionnelle ou nucléaire. De quoi en tous cas renforcer un peu plus la puissance navale de la Chine, qui dispose aujourd'hui de la seconde flotte mondiale derrière celle des Etats-Unis, avec un rythme de croissance extrêmement élevé. 

 

La vue diffusée en juin 2018 (© : WECHAT)

La vue diffusée en juin 2018 (© : WECHAT)

 

Marine chinoise | Toute l'actualité des forces navales de la Chine