Marine Marchande
Le secteur automobile veut des navires décarbonés
ABONNÉS

Actualité

Le secteur automobile veut des navires décarbonés

Marine Marchande

« Chez Volvo, la logistique c’est encore le maillon faible dans notre politique globale de décarbonation. Ce n’est pas le transport maritime qui est le plus impactant, puisque ce sont vraiment les camions pour lesquels il va falloir faire le plus de progrès. Mais nous voulons améliorer tous les compartiments de notre logistique et pour cela, il nous faut travailler aussi avec les navires qui transportent nos voitures », explique Martin Corner, vice-président de la logistique au sein du groupe suédois Volvo, lors d’une table ronde thématique à laquelle Mer et Marine a assisté.

Le secteur automobile est, en effet, particulièrement sous les feux des projecteurs quand il s’agit d’objectifs globaux de décarbonation. Quasiment tous les constructeurs se sont lancés dans la course de l’hybridation, voire de l’électrification intégrale de leurs modèles.