Défense
Le SNA Suffren paré pour sa première plongée
ABONNÉS

Actualité

Le SNA Suffren paré pour sa première plongée

Défense

Tête de série des six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque du programme Barracuda, le Suffren a réalisé hier matin une première et courte navigation dans la rade de Cherbourg. Le bâtiment a en effet quitté le dispositif de mise à l’eau, énorme ascenseur situé dans le prolongement du chantier Naval Group où il a été construit. Le Suffren avait au moyen de marcheurs rejoint le DME en juillet dernier, puis avait été baigné dans l’eau avant d’être mis en situation de flottabilité le 4 février dernier. Hier, il est enfin sorti de cette forme pour être conduit par des remorqueurs et pousseurs vers un quai de la base navale cherbourgeoise. Ce qui annonce la reprise de ses essais et un départ probablement imminent pour sa première véritable sortie en mer, celle qui verra réalisée sa toute première plongée. Une plongée dite « statique », permettant notamment de finir de tester le bon fonctionnement des ballasts et, surtout, de peser le bateau. Ce dernier reviendra ensuite à quai et, par la suite, effectuera ses première navigations au large de la Normandie afin de tester son appareil propulsif et sa manoeuvrabilité. Cela, en surface car les fonds ne sont pas suffisamment importants en Manche pour permettre une évolution en plongée du sous-marin. C’est pourquoi celui-ci doit rapidement gagner l’Atlantique afin de mener ses

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense