Défense
Le SNLE Le Triomphant devrait redevenir opérationnel à l'automne

Actualité

Le SNLE Le Triomphant devrait redevenir opérationnel à l'automne

Défense

Le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Triomphant ne devrait pas être de nouveau opérationnel avant l'automne. Le SNLE est à sa base de l'Ile Longue, face à Brest, où il doit être réparé suite à sa collision, début février, avec le sous-marin britannique HMS Vanguard. Navigant silencieusement, à très petite vitesse, les deux bâtiments, qui ne s'étaient pas repérés, se sont heurtés au large de la Bretagne. Le Triomphant, qui est rentré comme son homologue anglais par ses propres moyens, a subi plusieurs avaries, notamment au niveau du dôme sonar. Il sera réparé par DCNS avant de retrouver son cycle opérationnel. En attendant, les SNLE Le Téméraire et Le Vigilant assurent la permanence à la mer de la force de dissuasion nucléaire française.
Le quatrième et dernier SNLE de nouvelle génération, Le Terrible, a mené ces dernières semaines des essais en Atlantique. Il regagnera Cherbourg le mois prochain pour un arrêt technique. Ce sous-marin, construit par DCNS, sera livré en 2010 à la Marine nationale.

La base de l'Ile Longue (© MER ET MARINE)
La base de l'Ile Longue (© MER ET MARINE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française