Croisières et Voyages
Le Soléal franchit le passage du nord-ouest

Actualité

Le Soléal franchit le passage du nord-ouest

Croisières et Voyages

Parti de Kangerlussuaq, au Groenland, le 26 août, le nouveau fleuron de la Compagnie du Ponant est arrivé le 16 septembre à Anadyr, en Russie. Se faisant, Le Soléal est devenu le premier navire civil français à franchir le passage du nord-ouest, qui relie les océans Atlantique et Pacifique via les îles arctiques du grand nord canadien.

Commandé par Etienne Garcia, Le Soléal a suivi la route historique de l’explorateur norvégien Roald Amundsen, qui fut le premier à ouvrir le passage. C’était en 1906, au terme de trois années d’exploration. « Plus d’un siècle après, le commandant Etienne Garcia, familier des eaux polaires qu’il fréquente depuis de nombreuses  années, a conduit avec succès ce voyage dans les traces d’Amundsen, sans assistance, dans les chenaux étroits de terre et de glaces mouvantes de cette région peu connue », se félicite la Compagnie du Ponant, qui occupe aujourd’hui une position de leader mondial sur le segment des croisières polaires. Quelques 215 passagers avaient pris place à bord du Soléal pour cette grande première, avec laquelle l’armateur ouvre un nouveau développement dans son offre de traversées arctiques.

 

 

(© COMPAGNIE DU PONANT)

(© COMPAGNIE DU PONANT)

 

 

Après quelques jours de navigation depuis Kangerlussuaq, Le Soléal a pénétré le 2 septembre dans le  célèbre Passage pour une traversée qui durera 8 jours. Moments intenses d’émotion et de grande concentration pour l’équipage. C’est ce que l’on peut deviner dans ces extraits du journal de bord du commandant Garcia :

 

 

3 septembre 2013 – «La neige a recouvert les montagnes de l’ile Devon et les passagers se réveillent au mouillage dans la baie protégée de l’ile Beechey qui fait revivre un moment marquant de l’expédition Franklin. Partie en 1845 à la conquête du passage, elle fut officiellement déclarée perdue en 1854 après plusieurs années de recherche. Dans ce décor sauvage et inhospitalier, la découverte de 4 stèles de bois indiquant la tombe de marins de l’expédition invite au recueillement.»

 

4 septembre 2013 – «Ça y est nous avons passé le premier « bouchon » de glace dans la Prince Regent Inlet.»

 

5 septembre 2013 – «Nous avons passé le détroit de Bellot vers midi dans de bonnes conditions même si le courant atteignait parfois 5/6 noeuds. Le décor est magnifique, couvert de neige avec une visibilité qui s’est améliorée durant la traversée. Cerise sur le gâteau : nous avons pu arrêter le navire à la sortie du détroit face à une oursonne et ses deux petits ! Cet après-midi, nous avons commencé notre descente vers le sud en stoppant à la dérive dans une baie avec banquise au fond et avons spoté 4 ours sur la glace, un peu loin, mais les passagers étaient ravis.»

 

6 septembre 2013 – «Nous sommes à Gjoa Haven, 110 ans après l’arrivée du Gjoa. Son navire a mouillé ici pour la première fois le 12 septembre 1903 ! Pour un marin et ses passagers, c’est une escale importante puisque c’est le lieu d’hivernage d’Amundsen durant 2 ans. Débarquement en zodiac sur la plage, parcours historique jusqu’au cairn d’Amundsen, danses du tambour, chants de gorges et inauguration de leur nouveau très beau centre culturel. Une escale incontournable qui a pleinement ému nos passagers et nos marins.»

 

9 septembre 2013 – «Aujourd’hui nous avons effectué un petit crochet au sud de l’Île Banks où nous avons trouvé de la banquise disloquée en bande 9/10ème. Petite navigation de quelques heures en bordure de la glace ce qui a ravi nos  passagers.»

 

 

(© COMPAGNIE DU PONANT)

(© COMPAGNIE DU PONANT)

 

 

Le Soléal met ensuite le cap sur la baie Franklin pour longer les fascinantes falaises de Smoking Hills, d’où l’on observe ce phénomène extraordinaire de larges fumerolles issues d’auto-combustion dans des couches de roches hydrocarburées, avant de franchir le cap Bathurst qui marque la fin du passage historique du nord-ouest.

 

 

10 septembre 2013 – «Nous quittons maintenant l’archipel Canadien, le dernier verrou, avec quelques glaces éparses en route vers Herschel.»

 

 

Durant les dernières journées de navigation, les passagers ont longé les côtes du Yukon en Alaska pour rejoindre l’océan Arctique, le détroit de Béring avec une escale surprise unique sur l’ile de la Petite Diomède puis, le 16 septembre, Anadyr en Russie, terme de ce voyage exceptionnel.

 

Alors que le navire va poursuivre son programme de traversées en Russie et ensuite en Asie, la Compagnie du Ponant prépare déjà la seconde édition de son passage du nord-ouest. Ce sera l’an prochain, avec un départ le 26 août 2014 pour une croisière de 22 jours entre le Groenland (Kangerlussuaq) et les côtes de l’Alaska jusqu’à Nome. 

 

 

(© COMPAGNIE DU PONANT)

(© COMPAGNIE DU PONANT)

Ponant | Toute l'actualité de la compagnie de croisière française Arctique et Antarctique | Actualité maritime des zones polaires