Nautisme
Le sort du groupe d'accastillage Navimo devant le tribunal de commerce

Actualité

Le sort du groupe d'accastillage Navimo devant le tribunal de commerce

Nautisme

Lourde ambiance à Lorient. Le tribunal de commerce doit se prononcer demain sur le sort de Navimo, entreprise d'accastillage historiquement implanté dans le port morbihanais et qui y emploie 140 personnes. Le groupe commercialise des équipements pour la plaisance (gilets de sauvetage, compas, radeau de survie entre autres) sous la marque Plastimo et occupe une place de leader mondial dans ce secteur. Mais la crise qui frappe actuellement le marché de la plaisance et de la construction nautique n'épargne pas les sous-traitants.

Une entreprise cinquantenaire


En cessation de paiement depuis plusieurs jours, son dossier a été étudié par le tribunal de commerce de Lorient mardi 22 dernier. Deux issues sont