Défense
Le sous-marin nucléaire d'attaque Rubis heurte le fond

Actualité

Le sous-marin nucléaire d'attaque Rubis heurte le fond

Défense

Vendredi, en début de matinée, le sous-marin nucléaire d'attaque Rubis a touché le fond, au sud de Toulon. Le bâtiment, qui effectuait une sortie d'entraînement au large des côtes varoises, était en plongée lorsque le choc a été ressenti, vers 9 heures. L'événement n'a eu « aucune incidence sur l'étanchéité de la coque et le système de propulsion nucléaire du bâtiment. Il n'y a pas eu de blessé », précise la Marine nationale. Le Rubis a regagné par ses propres moyens la base navale de Toulon, où un examen de la coque et des équipements externes a été réalisée par plongeurs. Des traces d'impact ont été constatées sur l'avant. Une enquête a été ordonnée pour connaître les circonstances exactes de l'incident.
Tête de série d'une classe de six SNA, le Rubis a été admis au service actif en 1983. D'une longueur de 73.6 mètres pour un déplacement de 2670 tonnes en plongée, ce sous-marin à propulsion nucléaire dispose d'un armement conventionnel, avec des torpilles lourdes F 17 et des missiles antinavires Exocet SM 39.
__________________________________________________

- Voir la fiche technique des SNA du type Rubis

Marine nationale