Défense
Le sous-marin Tunku Abdul Rhaman quitte la France

Actualité

Le sous-marin Tunku Abdul Rhaman quitte la France

Défense

Livré par DCNS, le Tunku Abdul Rhaman, premier sous-marin de l'histoire de la Malaisie, a quitté Toulon le 9 juillet. Sous commandement malaisien, le bâtiment, du type Scorpène, a mis le cap sur sa base de Kota Kinabalu, près de Bornéo. Il est attendu sur place au mois de septembre, après un long périple à travers la Méditerranée, la mer Rouge et l'océan Indien. Pour cette traversée, une équipe de DCI/Navfco, qui a été en charge de la formation des sous-mariniers malaisiens, est embarquée à bord du Tunku Abdul Rhaman.
Long de 67.5 mètres pour un déplacement d'environ 2000 tonnes en plongée, ce bateau est armé par un équipage de 31 hommes. Doté de 6 tubes de 533 mm, il peut mettre en oeuvre 18 armes (torpilles lourdes Black Shark et missiles antinavire Exocet SM39).

Le Tunku Abdul Rhaman (© : DCNS)
Le Tunku Abdul Rhaman (© : DCNS)

Le Tunku Abdul Rhaman et les premier des deux Scorpène commandés en 2002 par la Malaisie au Français DCNS et à l'Espagnol Navantia. Ce dernier est en charge de l'assemblage et de la livraison du second sous-marin, le Tun Razak, dont la mise en service est prévue en 2010.
Ce programme a nécessité une très forte coopération entre la France et la Malaisie, cette dernière faisant confiance au savoir-faire de la marine et des industriels tricolores pour mettre sur pieds sa première force sous-marine. En plus de la réalisation des bâtiments, une école a été installée à Brest. Les futurs équipages malaisiens y ont été formés, sur simulateur puis sur l'ancien sous-marin Ouessant, de la Marine nationale, réarmé pour servir de bâtiment école. Ce dernier aura, en quatre ans, réalisé 42 sorties à la mer et 9100 heures de plongée, permettant de qualifier 146 marins malaisiens.

Le Tunku Abdul Rhaman (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Le Tunku Abdul Rhaman (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Le Tunku Abdul Rhaman (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Le Tunku Abdul Rhaman (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Naval Group | Actualité industrie navale de défense