Défense
Le Suffren revient à Cherbourg
ABONNÉS

Actualité

Le Suffren revient à Cherbourg

Défense

Le nouveau sous-marin nucléaire d’attaque français a retrouvé hier matin le port de Cherbourg, qu’il avait quitté le 1er juin afin de réaliser ses essais en eaux profondes dans l’Atlantique. Une campagne qui a été menée la semaine dernière au large de la Bretagne, le Suffren se présentant pour la première fois dimanche dans le goulet de Brest. Un bref passage, pour une relève de personnel notamment, et apparemment sans escale finalement dans le port breton. Le retour du bâtiment à Cherbourg, où il a été construit par Naval Group, n’était pas forcément prévu, mais faisait partie des possibilités ouvertes en cas de besoin pendant les essais. Rien de grave en tous cas, assure à Mer et Marine des sources au ministère des armées. « Les essais, a fortiori d’un bâtiment tête de série comme c’est le cas avec le Suffren, sont faits pour pousser la bête et vérifier ses performances. Il y a

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française