Défense
Le Suffren toujours attendu à Toulon en juillet
ABONNÉS

Actualité

Le Suffren toujours attendu à Toulon en juillet

Défense

Après avoir passé quasiment trois semaines à Cherbourg, le premier des six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque français a repris la mer le 30 juin. Ses essais se poursuivent après un passage en bassin à la pointe du Cotentin, où il a été construit par Naval Group. Le Suffren qui en était parti le 1er juin pour mener ses premières plongées en Atlantique, puis y était revenu le 10 pour des « ajustements techniques » nécessitant un passage en cale sèche. L’industriel en a profité pour réaliser parallèlement des opérations de maintenance liées aux essais qui devaient initialement se dérouler à Brest. Le SNA, qui a réalisé le mois dernier, dans le golfe de Gascogne, ses premières plongées à immersion opérationnelle maximale, a donc repris le cycle de ses essais. Si rien ne change d'ici là, il devrait rejoindre fin juillet Toulon, où il

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense