Défense
Le Super Frelon effectue son dernier vol

Actualité

Le Super Frelon effectue son dernier vol

Défense

Demain, les Super Frelon auront définitivement cessé de voler. Après une ultime sortie opérationnelle au sein de la flottille 32F vendredi dernier, les derniers hélicoptères ont quitté les rangs de l'aéronautique navale, où ils sont arrivés en 1966. Les quatre dernières machines en état de voler ont commencé à quitter la Bretagne pour rejoindre différents musées. Mardi, le Super Frelon 144 a rejoint le Musée de l'Air et de l'Espace, au Bourget, où se trouve déjà le premier prototype du célèbre hélicoptère français. Hier, le 165 a quitté Lanvéoc-Poulmic pour gagner le Conservatoire de l'Air et de l'Espace d'Aquitaine, à Bordeaux-Mérignac. Enfin, aujourd'hui, les deux derniers appareils (160 et 163), doivent respectivement rallier le Musée de l'Aéronautique Navale de Rochefort et le Musée de l'Hélicoptère de Dax.
Seul tri-turbines et plus gros hélicoptère développé jusqu'ici en Europe, le Super Frelon a servi, ces quatre décennies, à la lutte anti-sous-marine, le transport opérationnel et le sauvetage en mer. Depuis 1966, les Super Frelon français, livrés à 29 exemplaires à la Marine nationale, ont réalisé 135.000 heures de vol, dont 4000 pour le sauvetage en mer. Durant ces missions de secours en mer, essentiellement au large de la Bretagne, ils ont secouru 2150 personnes.
_________________________________________

- VOIR NOTRE DOSSIER SUR LE SUPER FRELON

Marine nationale Aéronavale