Marine Marchande

Actualité

Le supertanker Sirius Star toujours retenu en Somalie

Marine Marchande

Détourné dimanche dernier par des pirates alors qu'il naviguait à 800 km au sud-est de Mombasa, au Kenya, le pétrolier Sirius Star, d'une capacité de 318.000 tpl, est ancré depuis mardi soir au large du port d'Harardere, à 300 km au nord de Mogadiscio, la capitale somalienne. Hier, un homme se présentant comme l'un des pirates a indiqué sur la chaîne de télévision Al Jazira qu'une rançon en liquide avait été demandée au propriétaire du navire, Vela International Maritime, filiale du groupe saoudien Amraco. Dans l'attente du versement de cette rançon, dont le montant n'a pas été précisé, le Sirius Star et ses 25 membres d'équipage (Dix-neuf Philippins deux Britanniques, deux Polonais, un Croate et un Saoudien) restent aux mains des pirates. Les négociations se poursuivent donc, l'armateur ayant indiqué qu'il resterait très discret sur l'évolution de la situation, dans l'« intérêt » des marins retenus en otage.
Plus grosse prise jamais réalisée par les pirates, le Sirius Star, une unité flambante neuve livrée en mars dernier, n'a pas été le seul bateau détourné ces derniers jours. Ainsi, un navire de pêche thaïlandais et deux cargos chinois et grec ont été capturés.
Entre les attaques et les libérations des navires et de leurs équipages, plusieurs mois peuvent s'écouler. Ainsi, le chimiquier Stolt Valor et ses 22 marins, capturés le 15 septembre, n'ont été relâchés que samedi dernier. Quant au cargo Faina et sa cargaison de chars d'assaut, pris le 25 septembre, il est toujours aux mains des pirates, comme une quinzaine d'autres navires marchands et leurs équipages.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime