Nautisme
Le support de yachts Oscar Fox à Toulon

Actualité

Le support de yachts Oscar Fox à Toulon

Nautisme

Conçu pour le support des méga-yachts, l’Oscar Fox est arrivé le 11 septembre en rade de Toulon et est allé s’amarrer à La Seyne-sur-Mer. L’occasion de voir d’un peu plus près cet étonnant navire, livré par Damen l’an dernier. Ce Fast Yacht Support (FIS) a été imaginé pour accompagner les grands bateaux de plaisance afin, notamment, de les soulager de certains équipements, comme l’hélicoptère, les tenders, le matériel de plongée, les engins dédiés aux sports nautiques, voire même un mini-sous-marin. Cela permet de libérer de la place sur le yacht, dont les occupants peuvent en plus profiter pour leurs loisirs en mer de moyens plus nombreux et importants grâce à la capacité d’emport du FYS. Certains armateurs imaginent même de pouvoir se servir de ce type de bateau très polyvalent comme d’une unité d’expédition.

 

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

 

Construit par chantier néerlandais Amels de Flessingue suite à une commande enregistrée au printemps 2012, l’Oscar Fox mesure 67.15 mètres de long pour 11.5 mètres de large. Cette unité de 1128 tpl adopte le design Sea Axe développé par Damen, avec une étrave très particulière. Selon son concepteur, cette architecture réduit de 75% les accélérations verticales, permettant au navire de mieux franchir les vagues et d’atteindre des vitesses de 18 à 25 nœuds quelque soit l’état de la mer.

 

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

 

Du type Sea Axe 6711, l’Oscar Fox est doté d’un large espace de 70 m² dédié aux activités de plongée sous-marine, ainsi qu’une plateforme hélicoptère de 14 mètres de diamètre pouvant accueillir de jour comme de nuit un appareil de 5 tonnes, comme le Dauphin présent actuellement sur le navire.  Cette machine peut refaire le plein à bord, grâce à une soute à carburant de 9.6 m3. Le pont de travail, d’une surface de 275 m² (hors helipad), est équipé d’une grue offrant une capacité de 6.6 tonnes à 16.6 mètres. Avec une élongation moindre, cet engin de levage est capable de manutentionner de grands tenders, comme un J Craft Torpedo de 12 mètres et 11 tonnes. Le navire, qui peut héberger 20 personnes (membres d’équipage et équipe technique), est en mesure d’atteindre une vitesse de plus de 22 nœuds, avec une autonomie de 4500 milles à 16 nœuds. L’appareil propulsif comprend quatre moteurs MTU 16V4000 pour une puissance totale de 8960 kW.

 

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

(© MER ET MARINE - JEAN-VENNE)

 

Il s’agit du second FYS produit par le constructeur néerlandais, après la livraison du Garçon, en 2012. Un troisième navire adoptant le même concept a été commandé cet été à Amels. Du type Sea Axe 6911, il doit être livré en juin 2016 par le chantier Damen de  Gorinchem, aux Pays-Bas (voir notre article).

Pour répondre aux besoins du marché, Amels a développé toute une gamme de FYS, avec cinq modèles principaux allant de 43 à 85 mètres. 

Yachts & grande plaisance Ports de Toulon et La Seyne-sur-Mer