Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages

Actualité

Le Symphony of the Seas fait sa première escale à Marseille

Croisières et Voyages

La différence de taille avec le « petit » Costa neoRiviera (216 mètres, 47.000 GT, 600 cabines), ex-Mistral sorti en 1999 des chantiers de Saint-Nazaire, était saisissante hier à Marseille, où le Symphony of the Seas, nouveau plus gros paquebot du monde, réalisait sa première escale. Trois autres navires de croisière étaient présents simultanément autour du môle Léon Gourret avec, en plus du Costa neoRiviera, le Costa Mediterranea (292 mètres, 86.000 GT, 1025 cabines) et le MSC Orchestra (294 mètres, 90.000 GT, 1275 cabines).

 

Le Costa neoRiviera et le Symphony of the Seas hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

Le Costa neoRiviera et le Symphony of the Seas hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

 

 

Les quatre paquebots présents hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

Les quatre paquebots présents hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

 

Livré le 23 mars dernier par les chantiers de Saint-Nazaire, le Symphony of the Seas va désormais s’arrêter régulièrement dans la cité phocéenne pour sa saison inaugurale, qu’il passe en Méditerranée occidentale avec Barcelone comme port de départ. Cela avait déjà été le cas en 2016 avec son aîné, l’Harmony of the Seas.

Long de 362 mètres pour une largeur atteignant 66 mètres au niveau des superstructures, le nouveau géant de la compagnie américaine Royal Caribbean International affiche une jauge de plus de 228.000 GT. Il compte 2759 cabines, soit une capacité de 6780 passagers, servis par environ 2400 membres d’équipage (voir notre reportage à bord du Symphony of the Seas).

 

Le Symphony of the Seas lors de son arrivée hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

Le Symphony of the Seas lors de son arrivée hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

 

 

Le Symphony of the Seas hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

Le Symphony of the Seas hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

 

Rayonnement international et retombées pour l'économie locale

Les escales régulières (quasiment chaque semaine jusqu’en octobre) d’un navire aussi titanesque vont permettre de soutenir le trafic croisière du port de Marseille. « Le positionnement de ce navire vient renforcer la place de Marseille Provence désormais quatrième port de Méditerranée (+1 place par rapport à 2017) et en lice pour une année 2018 record avec plus d’1.7 million de passagers attendus », se félicite le Club de la Croisière Marseille Provence, qui souligne que le Symphony of the Seas représente également « un formidable vecteur d’attractivité ».

C’est le cas notamment en termes de rayonnement international : « Les nombreux passagers de différentes nationalités à bord du paquebot sont autant de prescripteurs de la destination à l’international. L’étude de la CCI Marseille Provence a d’ailleurs montré que l’image de la destination est en hausse grâce notamment au large choix d’excursions proposées, l’expérience croisière est jugée "bonne" avec un score de 8/10 (+1 point en 5 ans) et un taux de recommandation de la destination quasi optimal de 96% ». 100 nationalités ont été accueillies à Marseille en 2017.

 

Les quatre paquebots présents hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

Les quatre paquebots présents hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

 

Et puis les escales régulières d’un tel paquebot, ce sont évidemment d’importantes retombées économiques. Une étude de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, dévoilée à l’occasion du récent salon Top Cruise, a ainsi révélé que la seule activité croisière a généré 310 millions d’euros de retombées économiques sur le territoire en 2016. « Preuve que l’engagement des acteurs locaux en faveur du marché de la croisière bénéficie à tout un territoire. En moyenne, les dépenses des passagers en transit s’élèvent à 69 euros (pour ceux qui dépensent). Par ailleurs, les membres d’équipage représentent également un potentiel de clientèle à part entière ». Selon le Club de la Croisière Marseille Provence, ils représentaient 455.500 personnes à bord des navires en 2017, soit près d’1/3 des passagers croisière à Marseille.

513 escales attendues cette année

Pour 2018, Marseille prévoit dont d’accueillir plus d’1.7 million de croisiéristes, soit une augmentation supérieure à 13% par rapport à 2017, pour un total de 513 escales (de 31 compagnies et 88 navires différents). La cité phocéenne est notamment un port d’embarquement pour Costa et MSC, qui y prévoient 315 départs cette année sur 20 paquebots. Plusieurs unités neuves sont attendues dans les mois qui viennent, avec en particulier le Carnival Horizon le 21 avril, le MSC Seaview qui sera basé à Marseille à partir du 9 juin, ainsi que le Seabourn Ovation qui fera son escale inaugurale le 14 mai.

 

Port de Marseille