Construction Navale
Le Symphony of the Seas repartira en essais avant sa livraison

Actualité

Le Symphony of the Seas repartira en essais avant sa livraison

Construction Navale
Croisières et Voyages

Parti jeudi dernier pour sa première sortie en mer, le Symphony of the Seas, nouveau détenteur du titre de plus gros paquebot du monde, est rentré hier à Saint-Nazaire. « Au cours de 80 heures de navigation qui ont permis de parcourir près de 1000 milles nautiques (1852 km) au large de Belle-Île, l’ensemble des systèmes du navire a pu être mis en service à la mer, la plus grande part de ces systèmes étant réglés et présentés pour recette au client et à la société de classification. Les performances attendues au cours de ces présentations ont été à chaque fois validées », explique STX France.

Initialement, ces essais devaient se dérouler le mois dernier mais, en raison de mauvaises conditions météorologiques empêchant une sortie en toute sécurité du bassin C, le chantier avait été contraint de les reporter. Un glissement d’un mois au final puisque les coefficients de marée étaient ensuite trop faibles pour autoriser l’appareillage du mastodonte. Les équipes de STX France espéraient pouvoir conduire l’ensemble des essais en une seule campagne, au lieu des deux prévues à l’origine. Mais le « B34 » va devoir ressortir une nouvelle fois avant sa livraison le 23 mars à l’armateur américain Royal Caribbean International : «  Une deuxième courte sortie à la mer sera nécessaire avant la livraison pour finaliser quelques essais de performance nautique », précise STX France. Le navire devrait repartir les 3 et 4 mars. 

Long de 362 mètres pour une jauge d’un peu plus de 228.000 GT, le Symphony of the Seas compte 2775 cabines. Il est quasiment identique à l’Harmony of the Seas, sorti en mai 2016 des chantiers de Saint-Nazaire.

 

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire