Défense
Le TCD Foudre rentre à Toulon après ses manoeuvres au Sénégal

Actualité

Le TCD Foudre rentre à Toulon après ses manoeuvres au Sénégal

Défense

Le transport de chalands de débarquement Foudre est rentré à Toulon. Le bâtiment revient d'un important exercice mené au large des côtes sénégalaises. Baptisées Emerald Move, ces manoeuvres de l'Initiative Amphibie Européenne (IAE), dont la France assure actuellement la présidence, ont regroupé 5000 militaires, 10 bâtiments de guerre, 18 aéronefs et 105 véhicules. Les forces armées tricolores ont participé avec le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre, le TCD Foudre, l'engin de débarquement d'infanterie et de chars (EDIC) Sabre, la frégate Cassard, cinq avions de chasse Mirage 2000, un avion de transport tactique C160, un avion de patrouille maritime Atlantique 2, deux hélicoptères Puma, deux hélicoptères Gazelle, ainsi qu'un bataillon (417 militaires). Le scénario fictif prévoyait de déployer une force amphibie sous mandat des Nations-Unies dans une zone de crise pour y rétablir la stabilité.
Fin octobre, la Foudre avait embarqué, à Toulon, 287 hommes et 95 véhicules (GBC 180, VLTTP4, VAB, AMX 10RC, et PVP) de différents régiments du train, du génie, du matériel, de l'artillerie et de l'infanterie. Le bâtiment avait ensuite mis le cap sur le Sénégal pour participer à Emerald Move.

La Foudre  (© : MARINE NATIONALE)
La Foudre (© : MARINE NATIONALE)

Conçue pour les opérations amphibies, la Foudre a été construite à Brest et mise en service en 1990. Long de 168 mètres pour un déplacement de 12.000 tonnes en charge, ce TCD, armé par 220 marins, peut embarquer 470 soldats, dont 35 officiers. Dotée d'un radier long de 122 mètres et large de 14.2 mètres, la Foudre peut embarquer et mettre à l'eau 8 chalands de transport de matériel (CTM). Elle dispose également de vastes ponts garages pour abriter du fret et des véhicules, dont des chars lourds. Les installations aéronautiques comprennent, quant à elles, un hangar pour quatre hélicoptères et une plateforme avec deux spots, une troisième machine pouvant être mise en oeuvre depuis le pont couvrant le radier.
Après 22 ans de service, la Foudre sera remplacée en 2012 par le Dixmude, troisième BPC du type Mistral. L'Argentine ou le Chili pourraient être intéressés pour racheter le TCD français, qui dispose d'un sistership plus récent. Mis en service en 1998 et bénéficiant d'un certain nombre d'améliorations, le Siroco doit, si les plans sont respectés, être remplacé par un quatrième BPC, dont la commande interviendrait à la fin de la décennie. Ce TCD est actuellement en mission Corymbe dans le golfe de Guinée.

Le Siroco (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Siroco (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française