Vie Portuaire
Le terminal de Fos-Cavou en passe d'être recetté

Actualité

Le terminal de Fos-Cavou en passe d'être recetté

Vie Portuaire

C'est dans les tous prochains jours que la Société du Terminal Méthanier de Fos Cavaou, détenue par GDF Suez et Total, va procéder à la réception définitive du nouvel ouvrage. Cette phase intervient après la mise en froid et différents essais intervenus cet hiver, qui ont permis de tester les canalisations et toutes les installations jusqu'aux réservoirs. Conçu pour accueillir les plus grands méthaniers en service, « GDF3 » a nécessité la construction de trois réservoirs de 110.000 m3 chacun et 400 millions d'euros d'investissements. Le terminal disposera d'une capacité annuelle de regazéification de 8,25 milliards de mètres cube de gaz naturel, soit l'équivalent d'un sixième de la consommation française en gaz naturel. Le port de Marseille-Fos estime, pour sa part, que le trafic généré pourrait s'élever à 6.5 millions de tonnes par an.
Reste désormais, pour la STMFC, à obtenir les autorisations nécessaires pour faire tourner son terminal à plein régime. Le 3 juillet 2009, suite au dépôt d'un recours d'association de défense de l'environnement, le tribunal administratif de Marseille avait annulé l'arrêté préfectoral autorisant l'exploitation de Fos-Cavaou. Trois mois plus tard (6 octobre), la préfecture des Bouches-du-Rhône avait signé un arrêté provisoire permettant les essais de mise en service et l'achèvement de la construction, mais limitant le fonctionnement du terminal à 20% de sa capacité. GDF Suez et Total avait alors annoncé le dépôt d'un nouveau dossier, d'ici l'été 2010, afin d'obtenir une pleine autorisation d'exploitation.

Engie | Toute l'actualité maritime du géant de l'énergie