Pêche
Le thonier français Avel Vor sombre sans faire de victimes

Actualité

Le thonier français Avel Vor sombre sans faire de victimes

Pêche

L'Avel Vor, thonier-senneur de l'armement CFTO basé à Concarneau, a fait naufrage ce matin alors qu'il se trouvait à 170 milles des côtes du Liberia. L'équipage, constitué de 22 marins et d'un observateur des pêches, est sain et sauf. 

Le naufrage a eu lieu suite à la collision entre le navire et un objet flottant non identifié dans la soirée de dimanche. Celle-ci a déclenché une voie d'eau dans la salle des machines qui a été rapidement envahie. Le patron a alors ordonné l'évacuation du bateau. L'équipage a pu être rapidement pris en charge par le Sterenn, un autre thonier de CFTO qui a avait rapidement rallié la zone, suivi de près par les Gueotec et Pendruc, appartenant également à la flotte de l'armement concarnois.

Le Pendruc est ensuite resté sur zone pour attendre l'intervention d'un remorqueur équipé de pompes ainsi que d'une équipe de plongeurs. Mais l'Avel Vor a continué de s'enfoncer jusqu'à complètement disparaître des radars ce matin. Le Pendruc est actuellement en cours de récupération des objets flottants pouvant représenter un danger pour la navigation. Il n'a pas constaté de pollution pour le moment.

L'Avel Vor, long de 61 mètres, était sorti des chantiers Piriou en 1991.

Pêche