Défense
Le Tonnerre, le La Fayette et le Nivôse coulent des bateaux pirates

Actualité

Le Tonnerre, le La Fayette et le Nivôse coulent des bateaux pirates

Défense

La marine française a porté de nouveaux coups aux pirates qui traquent le trafic commercial au large de la Corne d'Afrique. Hier, la frégate La Fayette a intercepté trois embarcations suspectes entre Mogadiscio et les Seychelles. Le bateau-mère a été coulé et 9 pirates ont été appréhendés. La veille, le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre avait détruit un bateau-mère pirate à 450 milles nautiques à l'Est des côtes somaliennes. La veille, un avion de patrouille maritime suédois avait repéré cette embarcation et deux esquifs, utilisés pour les assauts contre les navires de commerce. Le commandant de l'EU-NAVFOR, force européenne déployée dans le cadre de l'opération Atalante, a alors demandé au bâtiment français d'intercepter les pirates. « Le Tonnerre a localisé le groupe de pirates et a déployé l'un de ses hélicoptères. Lorsque les suspects ont réalisé que les forces anti-piraterie se rapprochaient, ils ont commencé à jeter leur armement à la mer. La séquence a été filmée par l'équipage de l'hélicoptère. L'équipe de visite du Tonnerre a saisi les preuves restantes et ramené les présumés pirates à bord du BPC. Le bateau mère, une baleinière a été détruite tandis que les deux skiffs ont été saisis à bord du Tonnerre », explique l'équipage sur le blog du BPC. 11 pirates ont été interpellés et transférés sur le Tonnerre.
Jeudi dernier enfin, c'est la frégate de surveillance Nivôse, affectée à l'EU-NAVFOR, qui avait surpris un bateau-mère et deux esquifs à 480 milles de la Somalie. 11 pirates ont été interpellés et le bateau-mère a été coulé par le navire français.
En deux mois, l'opération Atalante a permis de mettre hors d'état de nuire 40 groupes de pirates, chacun étant constitué d'un bateau mère et de plusieurs esquifs.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française