Vie Portuaire

Actualité

Le trafic des ports de l’Axe Seine en forte baisse

En dehors de conteneurs et de la croisière, les ports du Havre, de Rouen et de Paris ont enregistré une baisse importante de leur activité en 2012. Ainsi, le trafic de vracs liquides (47.2 millions de tonnes) a reculé de 12%, avec une chute de 18% pour le pétrole brut (22.4 Mt) et un repli de 6% pour les produits raffinés (19.3 Mt). Un mauvais résultat lié en partie à la cessation temporaire d'activité de Petroplus.  

La situation n’est pas meilleure pour les vracs solides, qui ont enregistré une baisse de 20% (11.3 Mt) l’an dernier par rapport à l’année précédente. Le trafic de céréales a, notamment, reculé de 28% (5.4 Mt). Quant au trafic roulier et conventionnel, il a baissé de 9% pour atteindre 3.2 millions de tonnes seulement.

Seuls les conteneurs affichent une progression, avec une hausse de 6% en tonnage (23.7 Mt) et de 4% en Equivalent Vingts Pieds (taille standard du conteneur) avec 2.4 millions d’EVP traités.

L’ensemble fait que les trois ports de l’Axe Seine, réunis au sein du GIE Haropa, ont enregistré en 2012 une baisse de 9% du tonnage traité, qui atteint un peu moins de 85.5 Mt, contre plus de 93.9 Mt de tonnes l’année précédente.

Concernant l’activité croisière, l’année a en revanche été bonne, avec 248.974 passagers, soit 6% de plus qu’en 2011.

On notera également que l’activité fluviale entre les trois ports s’est développée, enregistrant une hausse de 3%  (32.2 Mt) et, pour les conteneurs, de 6% (450.000 EVP).

Port du Havre Port de Rouen