Vie Portuaire
Le trafic du port de Brest à la hausse en 2018

Actualité

Le trafic du port de Brest à la hausse en 2018

Vie Portuaire

Les tonnages ayant transité par le port de Brest, premier port breton, ont progressé de 16 % à 2 800 000 tonnes en 2018. Le chantier du projet de développement du port et du terminal EMR a eu un impact favorable sur ce résultat. Hors chantier, la progression des tonnages ressort à + 6,7 %.

Un article d’Hervé Deiss du nouveau site Ports & Corridors :

Les entrées de matières premières animales, solides et liquides, ressortent à 801.041 tonnes (+ 13 %). Dans le détail, les importations de graines de soja augmentent de 19 % à 640.952 tonnes par rapport à 2017, année qui avait été marquée par la reprise de l’usine de trituration de Cargill par la société Bunge, un arrêt technique plus long de l’usine (4 semaines d’arrêt en 2017 alors que l’usine n’avait pas connu d’arrêt technique en 2016) ainsi que par de la trituration de graines de colza breton livrées en camion. Dans un contexte de prix élevés, les entrées de tourteaux de tournesol reculent à 34.295 tonnes alors que les importations de tourteaux de colza progressent à 44.698 tonnes. A noter, la réception de 28.200 tonnes de maïs. Les entrées de Viprotal et d’huile de palme progressent de 5 % à 12.050 tonnes. Les exportations d’huiles végétales produites par l’usine progressent légèrement à 75.271 tonnes (+ 1 %). Le chiffre d’affaires du terminal matières premières agricoles reste stable.

Le  trafic de produits raffinés (gasoil, essence sans-plomb, fuel domestique) ressort en hausse de 9 % à 746.274 tonnes contre 684.401 tonnes en 2017. Les livraisons de biocarburant EMHV progressent également à 31.498 tonnes (+ 21 %). Enfin, le trafic de gaz liquide est en hausse de 21 % à 43.274 tonnes.

Conformément aux attentes, les entrées de ciments s’élèvent à 76.935 tonnes. Le trafic de ferrailles ressort à 185.873 tonnes et le trafic de sables marins, impacté par le chantier du polder, atteint près de 407.000 tonnes. Les entrées de pierre ponce progressent légèrement à 12.734 tonnes.

Les marchandises diverses sont en légère baisse de à 408.597 tonnes (- 2 %). Le trafic conteneurs s’affiche en baisse de 3 % pour les tonnages (360.109 tonnes) et 5 % en EVP (équivalent vingt pieds).

Le port de Brest a accueilli 14 escales de paquebots de croisières en 2018 et  16.172 passagers. Ce chiffre est en hausse par rapport aux deux années passées (11.855 croisiéristes en 2017 et 6862 accueillis en 2016). Sur les 14 escales accueillies cette année, 5 navires sont venus pour la première fois. Il est à souligner l’accueil de l’Europa 2, navire de la compagnie allemande Hapag-Lloyd. Construit aux Chantiers de l’Atlantique à Saint Nazaire, il est aujourd’hui considéré comme le paquebot le plus luxueux au monde. Parmi les croisiéristes venus dans le port du Ponant, la clientèle américaine reste majoritaire (63 %). Elle est suivie de la clientèle allemande (22 %) et de la clientèle anglaise (15 %). Le temps de quelques heures ou d’une journée, les passagers ont eu l’occasion de découvrir la ville de Brest mais aussi de partir en excursion sur le Finistère. 33 % ont ainsi opté pour l’une des excursions proposées par les compagnies. La découverte des Abers et la visite des villes de Quimper et de Locronan restent les plus plébiscitées (39 %), suivie de celle du Château de Kerjean  (12 %).

En réparation navale, le nombre de navires reçus par le chantier Damen Shiprepair est en recul avec 21 navires accueillis en formes de radoub (contre 25 en 2017) et 12 navires accueillis aux quais de réparation (contre 17 en 2017). Le nombre de jours de travail est en baisse. Le taux d’occupation de la forme de radoub n°1 est, quant à lui, très satisfaisant grâce notamment à la diversification des activités (réparation navale, déconstruction de navires, construction de pontons…)

En 2019, le port va poursuivre les actions menées dans le cadre du poste de Volontariat International en Entreprise (VIE), basé à Qingdao, qui a été créé en 2017 : promotion du port, essentiellement dans le domaine des conteneurs, prospection d'entreprises, participation à des salons ou conférences, actions auprès de la presse, renforcement les relations avec le port de Qingdao.

 

Port de Brest