Vie Portuaire
Le trafic du port de Sète en légère baisse

Actualité

Le trafic du port de Sète en légère baisse

Vie Portuaire

Comme la plupart des ports, dans un contexte économique difficile, Sète a vu son activité se contracter l’an dernier. La baisse a néanmoins été contenue à 2% seulement, avec un total de 3.52 millions de tonnes traitées. On notera que les exportations chutent de 17% (647.000 tonnes), alors que les importations augmentent de 2% (2.8 Mt).

Par rapport à 2011, le trafic de vracs liquides du port de Sète a réalisé une bonne année, avec 1.8 million de tonnes traitées, soit une hausse de 3%. L'importation de produits raffinés a progressé de 3.6% (1.33 Mt) malgré un marché national où la consommation de carburants a reculé de 1.2% après trois années de stabilité. Ce sont 53 tankers qui auront fait escale à Sète en 2012, contre 46 l'année précédente, avec  une moyenne de 4 navires chaque mois.  

Le trafic de biodiesel-diester a, quant à lui,  atteint 226.000 tonnes, conséquence directe de l’augmentation des importations de graines par le groupe Saipol, leader français de la trituration des graines oléagineuses, qui bénéficie de la mise en service des nouvelles installations portuaires dont le quai J.

Les autres produits liquides en vrac totalisent  149.224 tonnes. Il s’agit de la mélasse, des acides, du vin ou bien encore des

Port de Sète