Défense
Le troisième SNLE russe du type Borei mis à l’eau

Actualité

Le troisième SNLE russe du type Borei mis à l’eau

Défense

Alors que l’admission au service actif de la tête de série des nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins russes a de nouveau été reportée, le troisième SNLE du type Borei est désormais à flot. Le Vladimir Monomakh a été lancé le 30 décembre au chantier Sevmach de Severodvinsk, soit deux ans après le lancement de son aîné, l’Aleksandr Nevskiy et près de cinq ans après la tête de série, le Yuriy Dolgorukiy (février 2008).  Un quatrième bâtiment de ce type, le Knyaz Vladimir, a été mis sur cale en juillet dernier.

Longs de 170 mètres et présentant un déplacement de 19.400 tonnes en plongée, les nouveaux SNLE russes, issus du projet 955, doivent pouvoir mettre en œuvre 16 missiles balistiques Bulava. Alors que 8 à 10 SNLE de ce type sont prévus pour remplacer les sous-marins stratégiques des types Delta III et Typhoon, les Borei devraient embarquer, à compter du quatrième de la série, 20 missiles balistiques.

La livraison à la marine russe du Yuriy Dolgorukiy, qui devait intervenir fin décembre (après déjà plusieurs glissements), devrait finalement intervenir ce mois-ci, a indiqué l’agence de presse RIA Novosti, citant des sources au sein de Sevmach.

Marine russe | Toute l'actualité des Forces Navales de la fédération de Russie