Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages

Actualité

Le vieux Porto déconstruit en Turquie

Croisières et Voyages

C’est la fin pour les derniers navires désarmés de l’éphémère compagnie portugaise Portuscale Cruises, qui avait repris en 2012 la flotte de son ancienne compatriote Classic International Cruises. Le petit Porto a rejoint le chantier de déconstruction d’Aliaga, en Turquie, où son démantèlement a commencé. Long de 117 mètres pour une jauge de 5900 GT et une capacité de 300 passagers, l’ex-Arion de CIC, datant de 1965, avait été rénové en 2013 par Portuscale Cruises. Mais il n’avait jamais repris la mer et est resté en attente pendant cinq ans à Lisbonne.

Un peu plus chanceux, le Funchal (1961), qui avait bénéficié de lourds travaux de rénovation, fut exploité à partir de l’automne 2013 mais cessa son activité dès janvier 2015 lorsque la nouvelle compagnie montée par l’homme d’affaire portugais Rui Alegre fut contrainte de mettre fin à ses opérations. Toujours immobilisé à Lisbonne, où il s’était mis à couple du Porto, le Funchal va très probablement finir lui aussi sous les chalumeaux des ferrailleurs.

Ce fut déjà le cas en 2015 du Lisboa (ex-Princess Danae) que Portuscale avait commencé à rénover avant d’abandonner le chantier, plus important que prévu et trop coûteux. De l’ancienne flotte de Classic International Cruises, seul l’Azores (ex-Athena) est encore en exploitation. Repris par la compagnie britannique Cruise & Maritime Voyages et renommé Astoria, il est notamment affrété depuis 2016 par la société française Rivages du Monde.