Histoire Navale
Le voilier Fleur de Passion à Tahiti

Actualité

Le voilier Fleur de Passion à Tahiti

Histoire Navale

Dans le cadre d’une expédition sur les traces de Magellan, le Fleur de Passion, ancien voilier des marines allemande et française, battant aujourd’hui pavillon suisse, est arrivé le 6 juin dans le port de Papeete, à Tahiti. Long de 32 mètres, ce ketch en bois a été construit en 1941 à Brême. Réalisé selon les plans des chalutiers de l’époque, le bateau a d’abord été armé par la Kriegsmarine pour la défense côtière, le mouillage de mines et le ravitaillement de sous-marins.

Ayant survécu à la guerre, il est cédé à la France en 1945 et sert dans la Marine nationale, à Brest,  sous le nom de Trébéron, jusqu’en 1976. Il est ensuite racheté par un particulier, rebaptisé Fleur de Passion et transformé en ketch. Il devient bateau-école au profit de jeunes en difficultés. C’est en 2001 que le voilier, en attente à Toulon, est revendu. Les nouveaux propriétaires, Français et Suisses, le font restaurer de 2003 et 2009 et créent l’Association Pacifique pour l’exploiter dans le cadre de navigations à visées associatives et scientifiques. Il peut aujourd’hui accueillir une trentaine de personnes, dont 12 membres d’équipage.

En avril 2015, Fleur de Passion a quitté l’Espagne pour un grand tour du monde de quatre ans sur les traces de Ferdinand Magellan, débutant comme le célèbre explorateur portugais leur périple à Séville, presque 500 après (1519). 

 

(© MATTHIEU LE BONNIEC)

(© MATTHIEU LE BONNIEC)

(© MATTHIEU LE BONNIEC)

(© MATTHIEU LE BONNIEC)

(© MATTHIEU LE BONNIEC)

(© MATTHIEU LE BONNIEC)

Vieux gréements