Marine Marchande
Le vraquier Yeoman Bontrup en Seine

Actualité

Le vraquier Yeoman Bontrup en Seine

Marine Marchande

Rendu célèbre pour avoir survécu à un incendie majeur qui l’a ravagé en 2010, le vraquier Yeoman Bontrup a remonté la Seine le 2 avril pour décharger 58.000 tonnes de pierres concassées au terminal de Saint-Wandrille.

L’occasion de voir ce navire totalement refait et remis en service en 2012 suite au sinistre qu’il a vécu. C’était le 2 juillet 2010 dans le port écossais de Glensanda Quarry. Un feu se déclare à bord suite à des travaux à chaud et se propage malgré l’intervention de l’équipage, composé de 31 marins ukrainiens. L’eau et la mousse n’y font rien, l’incendie gagne et touche la salle des machines. Le Yeoman Bontrup est finalement évacué et, alors qu’une zone de sécurité de 200 mètres est instaurée autour, une puissante explosion déchire le pont. Le vraquier est ravagé par les flammes.  Dans la nuit qui suit, le remorqueur de sauvetage Anglian Sovereign arrive sur place et commence à combattre le sinistre avec ses puissantes lances à eau. Il faudra néanmoins plusieurs jours pour refroidir le brasier. Miraculeusement, le navire est sauvé et après de longs travaux, remis en service.

 

 

Construit en 1991 au Japon, le Yeoman Bontrup mesure 250 mètres de long pour 38 mètres de large, son port en lourd étant de 96.700 tonnes. Il est aujourd’hui immatriculé aux Bahamas.

 

 

Le Yeoman Bontrup en Seine le 2 avril (© FABIEN MONTREUIL)

Le Yeoman Bontrup en Seine le 2 avril (© FABIEN MONTREUIL)