Marine Marchande
Le Winner sera démantelé à Brest par la société Le Gall

Actualité

Le Winner sera démantelé à Brest par la société Le Gall

Marine Marchande

Saisi en 2002 et immobilisé à Brest suite à la découverte de drogue à bord, le cargo Winner sera déconstruit dans le bassin 4, au fond de la Penfeld, par la société bretonne Le Gall. L'entreprise, qui a déjà démantelé l'ancienne grue bleue de l'arsenal (également en Penfeld), a été choisie à l'issue de l'appel d'offres lancé par les Domaines (ministère de l'Economie), propriétaires de la coque. Il aura donc fallu attendre 7 ans et la fin de la procédure judiciaire (notamment les délais d'appel) pour que la démolition du bateau soit lancée. Interrogé par Le Télégramme, la société Le Gall estime que 2000 tonnes de ferraille vont être récupérées, cette matière devant ensuite être recyclée dans des aciéries. Le chantier, qui devrait durer 4 à 6 mois, débutera l'an prochain en fonction du planning d'occupation des bassins de l'arsenal.
Si, faute de pouvoir transférer le navire ailleurs, la déconstruction du Winner se déroule à Brest, la Marine nationale est formellement opposée à voir les formes de l'arsenal servir à la déconstruction de vieux bateaux. « La vocation de ces bassins, qui fonctionne déjà à flux tendu, est avant tout d'assurer la maintenance et les réparations des bâtiments en service. Ces nécessités opérationnelles n'autorise pas l'implantation, dans l'arsenal, d'une activité durable de déconstruction », explique-t-on chez les militaires.
Pour mémoire, la Marine nationale avait arraisonné en juin 2002 le Winner au large des Canaries. Quelques 80 kilos de cocaïne avaient été retrouvés mais les autorités françaises soupçonnent l'équipage d'avoir jeté par-dessus bord le plus gros de la cargaison, estimée à 2 tonnes de drogue.
En juillet 2007, trois membres d'équipage ont été condamnés en appel par la justice française à 20 ans de prison (le capitaine grec), 17 ans de prison (le mécanicien chypriote) et 12 ans pour un marin chilien. Après avoir été gardé plusieurs années, sur coffres, dans la base navale, le Winner avait été transféré dans la Penfeld, où il se trouve actuellement.