Défense
L'EDA-R débarque à Toulon

Actualité

L'EDA-R débarque à Toulon

Défense

Le premier engin de débarquement amphibie rapide (EDA-R) de la Marine nationale a été remis à flot jeudi au port de Brégaillon, à La Seyne-sur-Mer. La veille, il était arrivé sur le pont du cargo Atlant Svenja, qui l'avait embarqué le 20 juin à Boulogne-sur-Mer. Premier des quatre EDA-R commandés en juin 2009 au groupe CNIM par la Direction Générale de l'Armement (DGA), le L9092 a vu sa coque en aluminium réalisée par le chantier Socarenam de Saint-Malo. Puis, l'armement a été effectué conjointement à Boulogne par CNIM et Socarenam. C'est en Manche que l'EDA-R a réalisé ses premiers essais en mer. « Les performances obtenues se sont avérées très prometteuses », souligne le concepteur de l'engin. Après avoir été débarqué de l'Atlant Svenja au moyen des deux grues de 250 tonnes de capacité dont dispose le navire, l'engin a gagné un dock flottant afin d'être remis en configuration pour être remis au groupe CNIM. Ce dernier débutera dans le courant du mois les essais contractuels, qui se dérouleront en rade de Toulon et se concluront par les essais d'enradiage à bord d'un bâtiment de projection et de commandement (BPC). Cette ultime étape franchie, la DGA puis la Marine nationale pourront prendre possession de l'engin à la fin septembre. Quant aux trois autres

CNIM | Toute l'actualité navale du groupe français Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française