Défense
L’Egypte rachète les ex-BPC russes et leur batellerie

Actualité

L’Egypte rachète les ex-BPC russes et leur batellerie

Défense

C’était le scénario idéal pour la France après la décision du président de la République de geler la livraison des deux bâtiments de projection et de commandement réalisés pour la Russie en raison de la situation en Ukraine. Après avoir conclu cet été un compromis favorable avec Moscou pour annuler ce contrat, Paris a finalement trouvé très rapidement un repreneur pour les ex-Vladivostok et Sevastopol, en attente à Saint-Nazaire. Ce sera donc l’Egypte, qui prendra livraison des deux BPC dans moins de six mois. Alors que plusieurs pays s’étaient montrés intéressés par ces bateaux, l’affaire a été rondement menée.

Entretien décisif à Suez le 6 août

« L’accord avec les Russes pour l’annulation du contrat a été conclu le 5 août et, le lendemain, le président Hollande était en Egypte pour l’inauguration du nouveau canal de Suez. E

Naval Group | Actualité industrie navale de défense