Défense
L'Emeraude et la Seine évoluent jusqu'en mer des Philippines

Actualité

L'Emeraude et la Seine évoluent jusqu'en mer des Philippines

Défense

Basé à Toulon, le sous-marin nucléaire d’attaque Emeraude poursuit son déploiement dans la zone indopacifique. Il a notamment, du 15 au 17 décembre, participé à un exercice trilatéral avec l’US Navy et la marine japonaise autour de l’île d’Okinotorishima, en mer des Philippines. Le SNA français a notamment évolué avec le destroyer américain USS John McCain et le porte-hélicoptères nippon Hyuga, ainsi qu'un avion de patrouille maritime P-8A Poseidon. L’Emeraude s’est également entrainé avec le SNA américain USS Asheville. « Ces interactions permettent à la France de développer la coopération avec ses principaux partenaires stratégiques dans la région Indo-Pacifique. Ces manœuvres traduisent le haut niveau d’interopérabilité de nos forces et contribuent à accroître notre aptitude au combat », a commenté la Marine nationale.

 

Localisation de l’île d’Okinotorishima (© GOOGLE MAPS)

Localisation de l’île d’Okinotorishima (© GOOGLE MAPS)

(© DR)

(© DR)

(© DR)

(© DR)

(© DR)

(© DR)

 

C’est la première fois depuis le début des années 2000 que la flotte française déploie aussi loin de ses bases l’un de ses sous-marins nucléaires d’attaque. Une projection rendue possible par la récente mise en service de nouveaux bâtiments de soutien et d’assistance, dont la Seine qui accompagne l’Emeraude durant cette mission. Celle-ci a également participé aux interactions avec les Japonais et les Américains.

En novembre, l’Emeraude et la Seine se sont rendus en Australie, participant à des exercices avec la Royal Australian Navy et réalisant une escale à Perth. Puis ils ont poursuivi vers le Pacifique ouest, effectuant une nouvelle escale à Guam, où se trouve l’une des principales bases américaines de la région.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française