Croisières et Voyages
L’Empress of the Seas racheté par une compagnie indienne

Actualité

L’Empress of the Seas racheté par une compagnie indienne

Croisières et Voyages

Cordelia Cruises, une nouvelle compagnie de croisière indienne dirigée par Jurgen Bailom, l’ancien patron de Jalesh Cruises, a annoncé fin décembre être le repreneur du paquebot Empress of the Seas. Livré en 1990 par les Chantiers de l’Atlantique, ce navire de 211 mètres de long, 48.500 GT de jauge et d’une capacité de 1840 passagers appartenait depuis sa mise en service au groupe américain Royal Caribbean, qui avait annoncé mi-décembre sa vente, ainsi que celle du Majesty of the Seas.

Cordelia Cruises est une nouvelle marque lancée par le groupe indien Waterways Leisure Tourism Pvt Ltd, enregistré début novembre à Delhi et qui a repris les actifs restants (commerciaux) de Jalesh Cruises. Cette compagnie dédiée au marché indien avait été lancée au printemps 2019 avec le paquebot Karnika, ex-Pacific Jewel (245 mètres, 69.800 GT, 2000 passagers) construit en Italie en 1990 et qui avait été racheté à P&O Cruises Australia. La pandémie a néanmoins eu raison de Jalesh Cruises, la jeune compagnie indienne périclitant faute d’activité à la fin de l’été 2020, son unique navire étant vendu aux chantiers de démolition d’Alang où il est arrivé fin novembre. Cordelia Cruises va reprendre le concept.

L'Empress of the Seas a appareillé le 23 décembre de La Sude, en Crète, cap sur le canal de Suez, qu'il n'a cependant pas encore franchi. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

L'ancien Karnika (© JALESH CRUISES)

L'ancien Karnika (© JALESH CRUISES)

Royal Caribbean | Actualité de la compagnie de croisière