Marine Marchande
L'épave du Kea Trader va être retirée

Actualité

L'épave du Kea Trader va être retirée

Marine Marchande

L'épave du Kea Trader devrait finalement être retirée. L'Etat, les autorités coutumières et les élus de Nouvelle-Calédonie ont donné leur aval au plan qui doit voir le découpage des deux parties du navire à l'aide de la barge Cali, construite spécialement pour ce chantier et qui vient d'appareiller de Shanghaï. Pour mémoire, le navire d'une longueur de 184 mètres s'est échoué sur le récif Durand, en Nouvelle-Calédonie, début juillet 2017. Les travaux de sauvetage, entamés par la compagnie Ardent, se sont transformés en chantier de déconstruction après que l'épave du bareau se soit fragilisée au point de se rompre en deux en novembre 2017. C'est la société chinoise Shanghai Salvage Company qui a repris les travaux. Malgré les conditions délicates, les sauveteurs ont réussi, depuis le début des opérations, à évacuer plus de 1000 m3 d’hydrocarbures (fuel, gasoil et huile), 400 m3 de débris et 697 des 782 conteneurs du navire. Une partie substantielle de ces débris a été évacuée par hélicoptère. Dès que les conditions météorologiques sont favorables, les travaux de retrait des objets flottants sur la partie arrière continuent, et la quasi-totalité a été traitée.

Le plan de retrait avait été préalablement soumis au comité scientifique du parc naturel de la mer de Corail qui avait émis des réserves. Celles-ci ont amené des garanties sur un suivi environnemental renforcé du chantier. Ce dernier devrait durer au minimum 18 mois.

- Voir notre article sur le rapport d'accident du Kea Trader par le  BEA-Mer 

 

Accidents, pollutions