Histoire Navale

Actualité

L'épave du paquebot Burdigala retrouvée au large de la Grèce

Histoire Navale

Transformé en croiseur auxiliaire au début de la première guerre mondiale et perdu en 1916, le paquebot Burdigala a été identifié au large de l'île de Kea, au sud d'Athènes. L'épave repose par 70 mètres de fond. Long de 177 mètres pour une largeur de 19 mètres, le navire était sorti en 1897 des chantiers de Dantzig, en Pologne, sous le nom de Kaiser Friedrich. Mis en service au sein de la compagnie allemande Norddeutscher Lloyd, il avait été rapidement désarmé en raison d'une consommation excessive de charbon. Racheté en 1912 par la compagnie bordelaise Sud-Atlantique, il avait été rebaptisé Burdigala, nom latin de Bordeaux. Désarmé fin 1913 à cause, toujours, d'une consommation trop importante, il est réquisitionné au déclenchement de la grande guerre. Transformé en croiseur auxiliaire, le paquebot est armé par la marine et reçoit plusieurs pièces d'artillerie. Utilisé comme transport de troupes, en 1916, entre les ports du sud-est de la France et la mer Egée, il saute le 14 novembre sur une mine, posée par le sous-marin allemand U 73.