Marine Marchande
Les Abeille Flandre et Languedoc remplacés au plus tard au deuxième semestre 2023

Actualité

Les Abeille Flandre et Languedoc remplacés au plus tard au deuxième semestre 2023

Marine Marchande

Elles auront 45 ans. Les Abeille Flandre et Languedoc, remorqueurs d'intervention, d'assistance et de sauvetage affrétés par la Marine nationale à Toulon et dans le Pas-de-Calais, seront remplacés « au plus tôt le 1er janvier 2022, et au plus tard au cours du second semestre 2023 », selon la réponse de la ministre des Armées interrogée par Philippe Paul, sénateur du Finistère. La notification du marché de remplacement de ces deux navires est prévu au premier semestre 2021. 

« Une prolongation de l’affrètement en cours a été signée avec la société Les Abeilles afin d’assurer la continuité des prestations actuelles jusqu’à l’entrée en service du nouveau marché. Les exigences techniques et fonctionnelles portées par la procédure garantissent le maintien du niveau de service, l’efficacité opérationnelle et n’entraînent aucune régression par rapport au dispositif actuel », précise également Florence Parly.

Pour mémoire, la toute première procédure de remplacement de ces deux navires essentiels à l'action de l'Etat en mer date de novembre 2017 et prévoyait une entrée en flotte des nouvelles unités... en juillet 2020. Procédure, recours des perdants, tribunal administratif de Rennes, nouveau recours, changement de règlement financier (voir notre article détaillé)... le chemin de croix aura donc duré plus de 30 mois. Le nouvel appel à candidatures, publié en mai dernier, a été réécrit et prévoit désormais de nouvelles conditions, notamment le fait de pouvoir présenter des navires d'occasion et un contrat d'affrètement de 120 mois non renouvelables. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.