Marine Marchande
Les Affaires maritimes rachètent l'Aquarius-G pour le convertir en patrouilleur
ABONNÉS

Actualité

Les Affaires maritimes rachètent l'Aquarius-G pour le convertir en patrouilleur

Marine Marchande

L’administration française des Affaires maritimes continue de renouveler sa flotte, avec des unités neuves, comme l’OPV 150 en cours de construction chez Ocea, mais aussi des navires récents d’occasion. Mer et Marine a, ainsi, appris qu'elle a racheté l’Aquarius-G de la compagnie néerlandaise Groen Offshore Guard and Support afin de le convertir en Patrouilleur des Affaires Maritimes (PAM) pour la Manche. Cette acquisition étant budgétée sur 2020, elle a été réalisée en fin d’année dernière mais le navire n’étant pas immédiatement disponible, un contrat d’affrètement a été signé pour permettre à son ancien propriétaire de continuer à l’exploiter. L’Aquarius-G travaille ainsi pour quelques semaines encore au profit de Groen en mer Noire. Selon nos informations, il doit être remis au printemps aux Affaires maritimes. Le navire passera alors dans un chantier pour être transformé en patrouilleur, à l’image de ce qui avait été fait en 2019 avec l’Osiris II, ex-palangrier racheté et converti en patrouilleur austral basé à La Réunion. Dans le cas de l’Aquarius-G, le navire verra un certain nombre d’équipements, dont des grues, débarquées, des bossoirs installés pour la mise en œuvre de semi-rigides et les aménagements modifiés pour sa nouvelle mission. Initialement conçu pour être armé par 14 marins, avec deux cabines individuelles et six doubles, il comptera en effet un membre d’équipage supplémentaire (deux équipages de 15 marins se relaieront à bord). Ce nouveau PAM, dont le nom n’a pas encore été choisi, succèdera à l’Armoise, vedette de 32 mètres mise en service en 1995 et aujourd’hui basée à Boulogne-sur-Mer. Le nouveau patrouilleur sera stationné en Manche mais son port d’attache

Affaires maritimes | Toute l'actualité de l'administration maritime française