Défense
Le sonar trempé de Thales va équiper les marines indienne, grecque et danoise
ABONNÉS

Actualité

Le sonar trempé de Thales va équiper les marines indienne, grecque et danoise

Défense

Thales a annoncé hier avoir signé un nouveau contrat aux Etats-Unis pour la fourniture de sonars trempés de la famille Flash. Appelé ALFS (Airborne Low Frequency Sonar) outre-Atlantique, le système français a déjà été livré par le passé à plus de 300 exemplaires à l’US Navy, où il est mis en œuvre par des hélicoptères MH-60R Seahawk.

Cette fois, le marché, notifié à Thales par le groupe américain Lockheed-martin, porte sur 42 ALFS, avec une option pour 13 autres. Des sonars trempés qui sont non seulement destinés aux Seahawk de la flotte américaine, mais aussi aux marines de trois autres pays : l’Inde, le Danemark et la Grèce, qui vont acquérir des MH-60R (24 pour la marine indienne, 12 pour la marine danoise et 7 pour la marine grecque), notamment pour des missions de lutte anti-sous-marine avec sonar trempé et torpilles. Les ALFS seront en grande partie réalisés aux Etats-Unis, quelques composants étant produits à Brest. « Sonar actif à basse fréquence, l’ALFS a été conçu pour la détection et la poursuite des sous-marins ennemis. Il offre une importante portée de détection, avec une large couverture et un

Thales | Actualité maritime du géant de l'électronique