Défense
Les Apache britanniques se rodent au combat en mer

Actualité

Les Apache britanniques se rodent au combat en mer

Défense

Embarqués sur le porte-hélicoptères HMS Ocean, des Apache de l'armée britannique ont mis en oeuvre, pour la première fois, des missiles Hellfires contre une cible navale. En tout, 9 de ces missiles à guidage radar ont été tirés par les hélicoptères, qui ont également « arrosé » la cible avec leur canon de 30mm, soit 550 coups tirés. Ce premier test de l'hélicoptère et de son armement dans un environnement maritime est qualifié de succès par le ministère britannique de la défense (MoD). « Nous avons prouvé que l'Apache pouvait opéré efficacement depuis un bâtiment de la Royal Navy, du transport de munitions depuis les soutes à leur installation sur l'appareil, la mise en oeuvre de celui-ci, l'engagement du tir et, enfin, le retour sur le HMS Ocean », se félicite le major Mike Neville de l'Army Air Corps, qui commande l'escadron 656 actuellement embarqué sur le porte-hélicoptères britannique.
Pour le MoD, le succès des exercices menés ces dernières semaines et, plus particulièrement, l'intégration de l'Apache au sein des opérations navales, permet d'accroître les capacités du groupe de projection britannique, qui est actuellement déployé en Méditerranée. Dans le cadre d'une opération amphibie, l'hélicoptère de combat peut, par exemple, repousser un raid nautique contre la force expéditionnaire.

Un Apache tirant un Hellfire (© : ROYAL NAVY)
Un Apache tirant un Hellfire (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Ocean (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Ocean (© : ROYAL NAVY)

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques