Divers
Les archéologues de l'André Malraux explorent les fonds de Yeu et Noirmoutier

Actualité

Les archéologues de l'André Malraux explorent les fonds de Yeu et Noirmoutier

Divers

L’André Malraux est accosté à Saint-Nazaire. Le bateau du Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines est bien loin de son port-base de Marseille. Il est ici en mission d’évaluation archéologique sur le site du futur champ éolien offshore de Yeu-Noirmoutier, attribué au consortium regroupant Engie, EDPR et la Caisse des Dépôts. « Cette campagne archéologique fait partie des procédures obligatoires que l’aménageur doit effectuer pour obtenir les permis nécessaires à l’implantation d’un champ offshore », précise Lucie Forget, directrice du développement du consortium Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN).

 

L'André Malraux lors de la campagne de recherche de l'épave de la Cordelière (

L'André Malraux lors de la campagne de recherche de l'épave de la Cordelière (© MICHEL FLOCH)

L'André Malraux est sorti en 2012 des chantiers H2X de La Ciotat (

L'André Malraux est sorti en 2012 des chantiers H2X de La Ciotat (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

A bord du navire de 36 mètres, il y a un équipage composé de quatre marins, un cuisinier et de dix archéologues et photographes, tous plongeurs. « Le rôle du DRASSM, tel que prévu par le cadre règlementaire, est de se fournir les données sur l’état du patrimoine au sein des études rendues par l’aménageur », précise Christine Lima, responsable DRASSM en charge de la campagne. Des campagnes effectuées par tous les aménageurs que ce soit sur le lieu d’implantation des éoliennes et sous-stations mais également sur tous les tracés de câbles inter-éoliens et de raccordements à la terre. L’André Malraux est ainsi déjà venu plusieurs fois sur les côtes atlantiques, pour effectuer les campagnes préventives du champ EDF-EN de Guérande ou encore, en avril dernier, celui du câble de raccordement du champ de Yeu-Noirmoutier. Ce type de campagne préventive se