Marine Marchande
Les armateurs demandent un accès prioritaire au vaccin pour les marins

Actualité

Les armateurs demandent un accès prioritaire au vaccin pour les marins

Marine Marchande

Plusieurs pays dans le monde se sont déjà engagés sur la voie de la vaccination prioritaire des gens de mer, comme par exemple Singapour qui a mis en place cette mesure dès janvier dernier. Armateurs de France en a officiellement fait la demande auprès du ministère de la Mer par un courrier en date du 26 janvier dernier. Le syndicat patronal indique ne pas avoir encore eu de réponse à cette demande. Pour mémoire, en France, la vaccination est actuellement réservée aux personnes de plus de 75 ans ainsi qu'aux travailleurs essentiels. Les marins, malgré leur rôle incontestable dans le soutien du pays et de son approvisionnement depuis le début de la pandémie, ne se sont pas vus reconnaître ce statut. Et ce alors même qu'ils s'exposent à davantage de risques de contamination lors de leurs voyages et que les relèves sont compliquées par des quarantaines, qui pourront peut-être rapidement être évitées grâce à une preuve de vaccination.

Chypre, qui a reconnu les marins comme travailleurs essentiels depuis mai 2020, a récemment proposé une stratégie vaccinale des gens de mer dans une lettre adressée au secrétaire général de l'OMI et aux commissaires européens des Transports et de la Santé. Le pavillon chypriote propose une différenciation entre les marins navigant au cabotage, pour lesquels les mesures nationales pourraient être appliqués. Et ceux au long cours, qui devraient pouvoir bénéficier d'une vaccination prioritaire dans leur pays de résidence.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Divers marine marchande