Marine Marchande
Les armateurs prêts à participer au surcoût de la lutte contre la piraterie

Actualité

Les armateurs prêts à participer au surcoût de la lutte contre la piraterie

Marine Marchande

Proposée par le ministre de la Défense, Hervé Morin, l'idée d'une participation des compagnies maritimes au « surcoût » de la lutte contre la piraterie ne suscite pas de levée de bouclier chez les intéressés. Armateurs de France se dit « tout à fait ouvert pour étudier cette question ». Selon l'organisation patronale : « Bien que la sécurité et la défense relèvent d'une mission régalienne, nous comprenons que la contribution des armateurs puisse permettre de développer rapidement des moyens efficaces de lutte contre la piraterie ». Interrogé par Mer et Marine sur la nature d'une éventuelle participation, Armateurs de France donne quelques pistes possibles : « Les armateurs ne sont pas opposés à une contribution qui pourrait se traduire par la participation aux frais de déplacement, d'hébergement et de restauration des équipes de protection mises à bord de leurs navires ». Reste à voir si le ministère de la Défense se contenterait d'une participation pour les seuls commandos et fusiliers placés sur les bateaux de commerce, où si la mise à contribution des compagnies pourrait s'étendre aux frais directs des bâtiments engagés au large de la corne d'Afrique.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime