Défense
Les autorités françaises saisissent d'importantes quantités de drogue

Actualité

Les autorités françaises saisissent d'importantes quantités de drogue

Défense

Dans les Antilles et en Méditerranée, les autorités françaises ont réalisé ces derniers jours d'importantes saisies de drogue. Après une prise record d'1.4 tonne de cocaïne début juin, la vedette Pitera, de la Douane (basée à Pointe-à-Pitre) a réalisé le 19 juin une nouvelle saisie dans les eaux internationales au large des Antilles françaises. Cette fois, 385 kilos de cocaïne ont été découverts sur une embarcation.
En Méditerranée également, la Douane, en collaboration avec la Marine nationale, vient de remporter un beau succès contre les narcotrafiquants. Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, un Go-Fast (embarcation rapide) a été intercepté en Méditerranée occidentale avec 4 personnes à bord. Cette interception a permis de réaliser une saisie de 700 kilos de résine de cannabis, la cargaison rejetée à la mer étant estimée à 1 tonne. Les individus appréhendés, ainsi que la drogue, ont été remis au service de la police judiciaire de Marseille, saisie pour enquête par la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille.
En Méditerranée, l'opération réalisée la semaine dernière porte à 19 le nombre de Go-Fast interceptés depuis 2006. En tout, 16 tonnes de drogue ont été saisies, 32 autres étant rejetées à la mer selon les autorités françaises. « Ces opérations s'inscrivent dans le cadre de la lutte contre les trafic illicites, conduites depuis 2006 par le préfet maritime de la Méditerranée. Elles se poursuivent en coordination étroite avec la douane, le centre de coordination de lutte anti-drogue de la Méditerranée (CECLAD-M), le SRPJ de Marseille ainsi que les procureurs de Toulon et de Marseille », rappelle la préfecture maritime de la Méditerranée.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française